Fast, easy and free

Create your website now

I create my website

Syndicat Mixte Oise-Aronde

La ressource en eau

Selon la Directive Cadre sur l'Eau, l'√©tat quantitatif d'une masse d'eau souterraine est bon lorsque les pr√©l√®vements ne d√©passent pas la capacit√© de renouvellement de la ressource.  A l'√©chelle du SAGE, la nappe de la Craie constitue la ressource la plus importante de par son extension, sa capacit√© et son degr√© d'exploitation. L'Aronde est une rivi√®re aliment√©e par la nappe de la Craie. En p√©riode d'√©tiage, le niveau bas de la nappe de la Craie d√Ľ √† la s√©cheresse et aggrav√© par les pr√©l√®vements d'eau, impacte fortement le d√©bit de l'Aronde.

 

Dans ce contexte de tension quantitative, un suivi est réalisé au niveau de 5 piézomètres et de 2 stations limnigraphiques.

Au fil de l'eau

Infos 'Suivi de la ressource en eau"

Au fil de l'eau

08 ao√Ľt 2017 : Comit√© de gestion de la ressource en eau

Télécharger le bulletin hydrologique - fin juillet 2017


07 juillet 2017 : Situation d'alerte sur le bassin versant de l'Aronde : arrêté réglementant provisoirement l'usage de l'eau compte tenu de la sécheresse

 

06 juillet 2017 : Comité de gestion de la ressource en eau

 

06 juillet 2016 : arrêté cadre définissant les seuils en cas de sécheresse et la nature des mesures coordonnées de gestion de l'eau

 

Suivi de la ressource en eau

Précipitation à Chevrières

A l'aide du graphique, vous pouvez visualiser la pluie journalière en fonction du temps (source : Météo France). Les pluies qui participent à la recharge de la nappe phréatique s'étalent généralement de l'automne (octobre - novembre) au printemps (mars -avril). En général, les pluies d'été sont violentes et ruissellent pour une grande partie ou sont utilisées par la végétation.

 

Par rapport aux 12 dernières années, 2012, 2013 et 2014 sont des années relativement humides avec des pluies importantes en automne - hiver participant à une bonne recharge de la nappe mais aussi des pluies printanières et estivales qui limitent la vidange de la nappe ainsi que les prélèvements d'eau agricoles. L'année 2015 est marquée par de faibles précipitations qui retardent le début de la période de recharge de la nappe (situation la plus sèche depuis 2005). Cependant, les précipitations importantes de janvier - février - mars - avril 2016 ont participé à la recharge de la nappe. Les mois mai et juin sont également marqués par des pluies abondantes.

Dernière donnée mise à jour : Cumul de décembre = 103.4 mm

Suivi quantitatif : bassin de l'Aronde

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l'aide des graphiques ci-dessous, vous pouvez visualiser l'évolution du débit de l'Aronde à Clairoix en fonction du temps (source : Banque hydro). Cliquez sur les images pour zoomer :

A l'aide des graphiques ci-dessous, vous pouvez visualiser l'évolution du débit de l'Aronde à Arsonval en fonction du temps (source : Banque hydro). Cliquez sur les images pour zoomer :

Echelle limnimétrique à Clairoix

Dernière mesure en date du 02 janvier 2018 = 0.366 m3/s

La station d'Arsonval a rencontré quelques problèmes, la hauteur d'eau ne correspondait plus aux débits mesurés depuis fin décembre 2012. Des jaugeages (mesures de débits manuels) ont été réalisés régulièrement pour recaler la station et il a ainsi été possible de reconstituer la courbe. En avril 2015, la station a rencontré de nouvelles difficultés. Depuis peu, la station d'Arsonval est à nouveau fonctionnelle.

 

Le D√©bit Objectif d'Etiage (DOE) correspond au d√©bit en dessous duquel le fonctionnement biologique de la rivi√®re est perturb√©. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site internet de la DREAL Picardie √† l'aide du lien suivant : suivi s√©cheresse 

Dernière mesure en date du 02 janvier 2018 = 0.826 m3/s

Suivi quantitatif : nappe de la Craie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l'aide des graphiques ci-dessous, vous pouvez visualiser l'√©volution du niveau de la nappe de la Craie √† Estr√©es-Saint-Denis en fonction du temps (source : Ades). Cliquez sur les images pour zoomer : Cliquez sur les images pour zoomer :

A l'aide des graphiques ci-dessous, vous pouvez visualiser l'√©volution du niveau de la nappe de la Craie √† Sacy-Le-Grand en fonction du temps (source : Ades). Cliquez sur les images pour zoomer : Cliquez sur les images pour zoomer :

Dernière mesure en date du 15 janvier 2018 = 59.79 m NGF

Vidange de la nappe depuis le 25 avril 2017 (61.48 m NGF)

Dernière mesure en date du 15 janvier 2018 = 36.9 m NGF

Recharge de la nappe depuis le 10 novembre 2017 (36.27 m NGF)

 

Le terrain naturel est situé à 76,4 m NGF

 

Sur le pi√©zom√®tre d'Estr√©es-Saint-Denis, pour retrouver des niveaux aussi haut √† la m√™me p√©riode il faut revenir en 2004, date √† laquelle la nappe b√©n√©ficiait encore de la recharge exceptionnelle des hautes eaux de 2001. La recharge de 2013 avait d√©j√† √©t√© tr√®s bonne et les pluies printani√®res et du d√©but d'√©t√© avaient limit√© la vidange de la nappe. Par rapport aux ann√©es pr√©c√©dentes, la vidange s'amorce plut√īt entre avril et mai sur ce pi√©zom√®tre.

Le terrain naturel est situé à 52,15 m NGF

 

La cote pi√©zom√©trique d'alerte est une cote calcul√©e statistiquement. Elle donne une information sur l'√©tat de la nappe et sa vidange. Elle ne peut pas √™tre identifi√©e comme la Pi√©zom√©trie Objectif d'Etiage (POE) dans la mesure o√Ļ la corr√©lation entre fonctionnement de la nappe de la Craie et le fonctionnement biologique des marais n'a pas √©t√© √©tabli.

 

Pour pallier √† ce manque d'informations, le Syndicat Mixte des Marais de Sacy a mis en place en f√©vrier 2012 deux pi√©zom√®tres (tourbe et craie) au sein m√™me des marais. L'objectif est de corr√©ler le fonctionnement de la nappe de la Craie avec la "souffrance du marais". En parall√®le, des mesures de d√©bits sont r√©alis√©es r√©guli√®rement en diff√©rents points du marais. Pour limiter l'ass√®chement du marais un plan de gestion hydraulique doit se mettre en place (gestion puits art√©siens et r√©gulation des niveaux d'eau).